Rien à dire sur l’ésthétique de la chaussures de foot, qui est du plus bel effet entre l’intérieur rose et l’extérieur rouge, le tout strié. Ce découpage est à l’image de la conduite de balle de CR7 : avancer avec l’extérieur et frapper de l’intérieur. La chaussette montante est noire. Les crampons sont jaunes translucides. La grande force de Nike est d’avoir décliné cette paire dans de nombreux coloris : bleu, noir, … Rien à dire, il y en a pour tous les goûts.

Nike a vraiment voulu proposer une chaussure de foot qui puisse optimiser l’énergie délivrée sur les appuis.

 

C’est aussi l’un des points forts de la marque. Quand nous avons échangé avec Max Blau, le vice-président de Nike Football Wear, il a estimé à 5 les allers-retours entre Chaussures de foot CR7 et Nike pour proposer une chaussure qui colle au mieux avec les qualités de l’attaquant. Présentée aussi en grandes pompes lors du Palais of Speed de Nike, la chaussure possède une structure extérieure plus rigide permettant de mieux tenir le pied et ne pas perdre ces quelques micro secondes décisives lors d’une accélération. De plus, la semelle, élaborée avec des kinés, est 40% plus légère que les autres semelles en fibre de carbone de la marque. Nous n’avons malheureusement pas pu tester la technologie anti-clog (la boue n’accroche pas à la semelle) de la chaussure pour deux raisons : la Mercurial est étrangement une des rares paires « haut de gamme » de Nike à ne pas proposer l’anti-clog, et le terrain de Charléty était beaucoup trop sec. Quelle idée qu’un beau temps à Paris ?!